Le mot du Syndic

Chères Citoyennes, Chers Citoyens,

Notre commune vit actuellement son chantier du siècle. La construction du nouveau quartier « En Grassiaz » bat son plein. Une bonne centaine d’ouvriers œuvrent par tous les temps à la réalisation d’un ensemble de bâtiments qui offrira quelque 150 logements pour un nombre de résidents supérieur au village de Monnaz. Les premiers habitants devraient emménager au printemps 2018.

L’élaboration de ce PPA (Plan partiel d’affectation) a duré plus de dix ans jusqu’à sa validation fin avril 2015 par le Canton, juste avant l’entrée en vigueur de la LAT (Loi sur l’aménagement du territoire) et son Ordonnance fédérale. Cette nouvelle loi, votée par le peuple, impose de compenser toute nouvelle surface à bâtir. Notre commune a un léger surplus de zones à bâtir, mais nous avons bon espoir de ne pas être contraints de dézoner.

Fort est de constater que, même après cette longue période d’étude, de discussions, rencontres, séances, présentations, etc., le démarrage du chantier a suscité de nombreuses questions et remarques d’horizons différents.

Les concepteurs même du projet ont relevé que les choix économiques et politiques opérés à la genèse du projet ne correspondaient plus complètement à la situation du marché. Aujourd’hui, les surfaces des appartements sont moins importantes et on ne limiterait pas le nombre de logements dans le périmètre du PPA qui fait partie du PALM (Plan d'agglomération Lausanne-Morges), lequel préconise une forte densification dans cette zone déjà aménagée et proche des infrastructures.

De même, l’inquiétude de voir disparaître des surfaces agri-viticoles n’attend pas le nombre des années. L’automne passé, la Municipalité a reçu une lettre d’un enfant en âge de scolarité qui s’interrogeait de voir disparaître des surfaces vertes. Au cours d’un goûter en compagnie de ses parents, nous lui avons expliqué les enjeux de la réalisation du quartier «En Grassiaz» et présenté la maquette du projet. Cette vision ludique l’a rassuré et c’est les yeux brillants qu’il a reçu cette maquette en cadeau.

La réalisation de ce nouveau quartier est une chance pour notre commune. Elle renforce notre position dans la couronne morgienne en devenant la commune la plus peuplée au Nord de Morges. Ce positionnement devrait nous permettre de mieux développer nos prestations comme les transports publics et nos infrastructures.

Je vous souhaite un beau printemps et vous adresse, chers concitoyens, chères concitoyennes, mes cordiaux messages.



Votre Syndic
Daniel Meienberger